Alstom : opération ville morte à Belfort

Une opération ville morte est organisée à Belfort ce samedi 24 septembre en soutien aux 480 salariés du site d'Alstom, menacé de fermeture.

France 2

C'est la deuxième journée de manifestation à Belfort (Franche-Comté). Une opération ville morte est organisée ce samedi 24 septembre en soutien aux 480 salariés du site d'Alstom, menacé de fermeture. "Alstom et Belfort sont indissociables. Imaginez-vous, l'usine existe ici depuis 1879. C'est aussi des ateliers belfortains qu'est sorti en 1971, le premier TGV", rappelle Stéphanie Lafuente, en direct de Belfort.

Grande manifestation

Au-delà du symbole, il y a aussi l'impact économique avec 480 emplois menacés, mais si l'on ajoute les sous-traitants, le chiffre grimpe jusqu'à 1 000 emplois. Quelle forme va prendre l'opération ville morte ? "Dans cette rue commerçante, les magasins seront fermés pendant une heure, de 14 heures à 15 heures. Des lieux publics comme les musées seront également fermés pendant ce laps de temps et les transports en commun seront gratuits", poursuit la journaliste. Les habitants sont invités à participer à une grande manifestation à partir de 14 heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des employés d\'Alstom manifestent à Belfort (Territoire de Belfort), le 15 septembre 2016.
Des employés d'Alstom manifestent à Belfort (Territoire de Belfort), le 15 septembre 2016. (SEBASTIEN BOZON / AFP)