Réforme du travail : une mobilisation aux enjeux importants

Le premier jour de mobilisation nationale contre la réforme du Code du travail a lieu mardi 12 septembre. Hervé Godechot est sur le plateau de France 3 pour rappeler les enjeux de cette journée.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les syndicats ont appelé à une première journée de mobilisation, mardi 12 septembre, pour s'opposer à la réforme du Code du travail pilotée par le président Emmanuel Macron. "180 manifestations sont programmées dans toute la France", révèle Hervé Godechot sur le plateau de France 3. La mobilisation la plus importante aura lieu à Paris et 4 000 préavis de grève ont été déposés. "Il faut s'attendre à des perturbations dans les transports, il y a des préavis à la SNCF, à la RATP, à Air France et chez les contrôleurs aériens de la DGAC. Pour les trains, les TGV rouleront normalement, mais il y aura des perturbations dans les TER et le RER dès ce soir. Pas de perturbation attendue dans les aéroports, renseignez-vous quand même, si vous devez vous déplacer", détaille le spécialiste économie.

Une journée test pour le gouvernement, mais aussi pour les syndicats

Si le transport est le secteur concerné par la mobilisation, d'autres secteurs sont également concernés comme celui de la fonction publique. "Les hôpitaux et les cantines scolaires pourraient être touchés et les salariés du secteur pétrolier sont également appelés à débrayer", poursuit le journaliste. Cette mobilisation est une journée test pour le gouvernement, qui va mesurer l'ampleur de la grogne contre la loi travail. "C'est surtout une journée test pour certains syndicats. La CGT va compter ses troupes, alors qu'elle a du mal à se remettre de son échec l'an dernier face à la loi El Khomri", précise Hervé Godechot. La France Insoumise manifestera à son tour le 23 septembre prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le contenu des ordonnances pour modifier le Code du travail a été présenté le 31 août 2017 par le gouvernement.
Le contenu des ordonnances pour modifier le Code du travail a été présenté le 31 août 2017 par le gouvernement. (GERARD BOTTINO / CITIZENSIDE / AFP)