Grève des routiers : état des lieux des actions menées

En ce jour de mobilisation et blocages de chauffeurs routiers, France 2 dresse l'état des lieux des actions menées par les opposants à la réforme du Code du travail, ce lundi 25 septembre.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Petit matin sur l'autoroute A1, les premiers barrages se mettent en place. Une poignée de routiers, des militants CGT avec un seul objectif : bloquer la circulation, notamment les livraisons de marchandises. Quelques voitures passent, mais les voitures, elles, sont à l'arrêt. "Les ordonnances sont néfastes et aujourd'hui, le seul moyen de nous faire entendre c'est de bloquer l'économie et l'économie se trouve dans les camions parce que vous avez, grosso modo, plus de 90% des marchandises qui transitent par les camions", explique un gréviste.

50 points de blocage prévus

Bloquer l'économie, mais aussi les particuliers qui, eux, ont parfois du mal à comprendre les routiers grévistes. "Il y a d'autres moyens de s'exprimer que de bloquer la route pour des pauvres gens comme moi, par exemple", dénonce un automobiliste. Opération escargot à Lille, barrages routiers à Marseille, Renne, Bordeaux ou en région parisienne : 50 points de blocage prévus aujourd'hui, mais la mobilisation des routiers a été bien moins importante qu'annoncé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un routier gréviste, à Carquefou, près de Nantes (Loire-Atlantique), le 18 mai 2016.
Un routier gréviste, à Carquefou, près de Nantes (Loire-Atlantique), le 18 mai 2016. (STEPHANE MAHE / REUTERS)