Cet article date de plus de quatre ans.

SNCF : peut-on se fier aux prévisions ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
SNCF : peut-on se fier aux prévisions ?
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

La grève de la SNCF reprend mardi 8 mai, pour deux jours. Si les prévisions de trafic s'améliorent, elles pourraient ne pas être exactes en ce qui concerne les TER.

La grève des cheminots reprendra dès demain, mardi 8 mai, avec un trafic de 3 TGV sur 5, 3 Intercités sur 10 et 1 TER sur 2. Mais peut-on se fier aux prévisions ? Les voyageurs interrogés en gare n'y croient pas. La rédaction de Frace 2 a donc voulu vérifier en comparant les horaires habituels avec les prévisions de trafic. Sur le RER D, 185 trains circulent. Mais pendant la grève, il n'y a pas d'interconnexions entre la station Châtelet et celle de Gare de Lyon. Ils ne circulent donc pas sur toute la ligne.

Un coup de communication ?

Autre constat : normalement, 115 trains partent de Corbeil-Essonnes (Essonne) en direction de Paris. En période de grève, il y en a à peine 32. Cela fait donc 32% du trafic, loin des 40% annoncés. L'association des usagers du RER D dénonce un coup de communication. La SNCF, qui défend sa méthode de calcul, explique qu'elle donne une moyenne sur toute la ligne. Sur d'autres lignes, comme celle de Lyon (Rhône)-Saint-Étienne (Loire), le prévisions semblent erronées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.