GM&S: les salariés demandent des comptes

Les anciens salariés de l'équipementier GM&S à La Souterraine (Creuse) veulent assigner en justice Peugeot et Renault. Ils accusent les constructeurs de ne pas avoir respecté leurs engagements. 

FRANCE 2

Une usine qui tourne au ralenti, l'atelier de soudure quasiment vide. Et dans les allées, des salariés qui attendent. Les anciens salariés de GM&S à La Souterraine (Creuse) mettent en cause PSA et Renault. À l'issue de six mois de conflit, les salariés avaient obtenu des commandes de la part des constructeurs et une promesse de 22 millions d'euros de commandes par an avait été signée.

"On ne trompe pas les gens"

Les syndicats sont inquiets pour l'avenir. PSA, joint par téléphone, assure avoir tenu ses promesses. Mais le ministre de l'Économie constate des retards de commande de la part des deux constructeurs. "Je suis convaincu que Renault comme Peugeot comprendront que lorsqu'on a pris un engagement, il vaut mieux le tenir. On ne trompe pas les gens ", rappelle Bruno Le Maire. Les ex-salariés de GM&S veulent assigner en justice PSA et Renault. Ils reprochent aux constructeurs d'avoir sciemment fait fermer l'usine.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'entrée du site GM&S de La Souterraine (Creuse), le 5 décembre 2012.
L'entrée du site GM&S de La Souterraine (Creuse), le 5 décembre 2012. (MATHIEU TIJERAS / MAXPPP)