Vidéo "J'ai un crédit, j'ai des enfants. On fait comment pour se nourrir", dit un gérant d'une discothèque

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Christian est gérant d'une discothèque à Aubière dans le Puy-de-Dôme. Voilà pourquoi il était venu manifester à Paris ce 10 mai.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Christian est gérant d'une discothèque à Aubière dans le Puy-de-Dôme. Voilà pourquoi il était venu manifester à Paris ce 10 mai.

"J'ai un crédit de maison. J'ai des enfants. On fait comment pour se nourrir ? On veut juste travailler, être considérés comme des Français." Gérant d’une discothèque à Aubière dans le Puy-de-Dôme, Christian était à Paris ce 10 mai pour manifester contre l'inertie face à sa profession. "On voulait juste montrer qu'on existait, qu'on soit traité comme tous les autres Français, qu'on ait une date de réouverture", a-t-il lancé.

Aujourd'hui, Christian éprouve de la frustration et dit se sentir "méprisé". "Pour la première fois de ma vie, je suis obligé de prendre des cachets pour dormir, des cachets pour ne pas m'énerver la journée", a-t-il confié. Sans salaire depuis 14 mois, Christian a dû recourir à des emprunts pour le remboursement de ses dettes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Restauration, hôtellerie, sports, loisirs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.