Vidéo De quoi parle vraiment le Kamasutra ?

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
Non, le Kamasutra ne parle pas que de sexe. Il était destiné à apprendre aux hommes riches à bien mener leur vie. Voici l'histoire du livre qui a inspiré 2000 ans de littérature indienne...
BRUT
Article rédigé par

Non, le Kamasutra ne parle pas que de sexe. Il était destiné à apprendre aux hommes riches à bien mener leur vie. Voici l'histoire du livre qui a inspiré 2000 ans de littérature indienne...

Seema Anand est une experte du Kamasutra et l'étudie depuis maintenant 17 ans. "Ce n'est pas un livre sur le sexe, ce n'est pas un livre sur les positions. C'est un livre sur la conduite sociale", explique-t-elle. Le Kamasutra est un traité écrit par le philosophe indien Vatsyayana vers l'an 300. À l'origine, il était destiné à apprendre aux hommes à bien mener leur vie.

Un livre mal compris

Le livre comporte sept chapitres. Le deuxième chapitre porte sur les arts du plaisir, sur les arts de l'amour. Mais le reste du livre traite de sujets tels que "comment construire une maison" ou encore "comment trouver une femme". "Mais le seul chapitre, évidemment, qui garde une certaine résonance dans le monde moderne concerne les arts du plaisir, les arts de l'amour", explique Seema Anand. Mais ce chapitre a été mal compris, mal traduit et donc mal interprété par l'Anglais Richard Burton qui parcourait le monde dans les années 1800 pour traduire des "textes érotiques", selon Seema Anand.

L'art du plaisir

Ce qui a passionné Seema Anand était que ce chapitre "érotique" était aussi le seul où le récit inclut des femmes. Le livre parle en métaphores, du langage de la séduction. Mais surtout, ce passage du Kamasutra parle de l'art du plaisir : il propose donc des positions qui aident à synchroniser les organes sexuels. Aussi, le Kamasutra recommande de perfectionner les positions sexuelles à l'aide de bijoux. Quand la femme était au-dessus, elle portait des clochettes autour de la taille. Moins les clochettes sonnent, plus la femme est habile et le plaisir est grand, affirme le livre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.