Tourisme : un mois de juillet mitigé en France

Avec la crise sanitaire mondiale, de grandes villes touristiques se retrouvent privées de visiteurs venus de l’étranger. Une situation qui profite à d’autres lieux en France.

FRANCEINFO

Ils s’attendaient à une saison touristique difficile et leurs prévisions étaient malheureusement justes. Les professionnels du tourisme constatent une réelle absence des touristes venus de pays étrangers. A Paris, la tour Eiffel n’attire pas autant de monde, le musée du Louvre est moins fréquenté que d’habitude à cette période. Dans l’Hérault, les restaurateurs s’inquiètent de voir les terrasses désertées.

Privilégier des nouvelles destinations

Si le nombre de touristes étrangers est à la baisse pour le mois de juillet 2020, beaucoup de Français ont décidé d’opter pour des vacances à l’intérieur de l’Hexagone. La Bretagne et la façade Atlantique attirent toujours mais d’autres lieux parviennent à tirer leur épingle du jeu. En Lozère, certains professionnels du tourisme affirment avoir presque eu la même fréquentation qu’un mois de juillet classique. L’optimisme est donc de mise pour le mois d’août qui pourrait finalement être une réussite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une passante profite du beau temps sur le front de mer, le 30 avril 2020, à Cannes (Alpes-Maritimes).
Une passante profite du beau temps sur le front de mer, le 30 avril 2020, à Cannes (Alpes-Maritimes). (ARIE BOTBOL / HANS LUCAS / AFP)