Tour de vis du gouvernement : "Un impact sur la vie économique et sur nos concitoyens"

Mercredi 23 septembre, le gouvernement a pris des mesures dans les grandes villes, dont Paris, face à la propagation du coronavirus. Jeanne d'Hauteserre, maire du 8e arrondissement de la capitale, réagit en direct dans le 23h.

Des mesures plus strictes à Paris ont été prises, notamment des bars qui devront fermer au maximum à 22 heures. Un nouveau coup dur pour les établissements. "Je ne pense pas que le gouvernement ait pris ces décisions sans concertation avec le monde de la santé. Évidemment, il y aura un impact sur les acteurs économiques. Le 8e arrondissement est le poumon économique de la capitale avec plus de 195 000 personnes qui viennent y travailler chaque jour. Depuis le début du déconfinement, la moitié des personnes télétravaille, donc les commerces ont déjà souffert. Avec les nouvelles mesures, proposées, les commerçants sont très inquiets. Depuis les manifestations violentes des derniers mois, plus de 200 commerces ont déposé le bilan, ils ne peuvent plus garder leur personnel", regrette la maire du 8e arrondissement de Paris, Jeanne d'Hauteserre.

Pas de polémique à avoir

Est-ce que les maires de Paris ont été contactés avant ce nouveau durcissement des mesures ? "Nous avons découvert en même temps que tout le monde les mesures. Nous n'avons pas été concertés, mais je pense qu'il y a des conseillers dans les cabinets qui se sont renseignés sur le terrain et l'impact sur la vie économique et sur nos concitoyens", avance Jeanne d'Hauteserre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jeanne d\'Hauteserre, maire du 8e arrondissement de Paris.
Jeanne d'Hauteserre, maire du 8e arrondissement de Paris. (FRANCEINFO)