Cet article date de plus d'un an.

Pouvoir d'achat : la facture des frites devient salée pour les restaurateurs

Publié
Pouvoir d'achat : la facture des frites devient salée pour les restaurateurs
Pouvoir d'achat : la facture des frites devient salée pour les restaurateurs Pouvoir d'achat : la facture des frites devient salée pour les restaurateurs
Article rédigé par France 3 - France 3 Limousin, E. Braud, C. Maillard, P. Ruisseaux
France Télévisions
France 3

Le secteur de l'alimentation est frappé par la hausse des prix de nombreux produits. Reportage en Haute-Vienne, où le coût des frites augmente et inquiète les restaurateurs.

Chez Jean Burger, à Limoges (Haute-Vienne), les frites accompagnent presque tous les plats. Pour cette enseigne, les prix de nombreux ingrédients ont flambé au cours des dernières semaines. "Tout a augmenté, et on a aussi des problèmes d'approvisionnement sur certains produits, comme le poulet, à cause de la grippe aviaire. Le pain a augmenté avec les céréales, l'huile, n'en parlons pas", détaille Vincent Magne, le gérant de Jean Burger. 

Coup dur pour le secteur 

Le restaurateur a répercuté une partie des augmentations sur sa carte, avec des prix en hausse de 5 à 10%. "Je trouve ça normal", confie une cliente. Même constat dans un autre restaurant au nord de la ville : tout augmente, ou presque. La patronne ne compte toutefois pas changer les prix, puisque ses principaux clients, les chauffeurs-routiers, sont tenus de respecter un forfait. Après la crise du Covid-19, c'est un nouveau coup dur pour le secteur de la restauration. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.