Pénuries : face à la raréfaction de l'huile de tournesol, certains restaurateurs se tournent vers la graisse de bœuf

Publié
Pénuries : face à la raréfaction de l'huile de tournesol, certains restaurateurs se tournent vers la graisse de bœuf
Article rédigé par
France 3 Limousin, M. Guigne, E. Boutin, Ch. Reynard - France 3
France Télévisions

L'huile de tournesol se raréfie en France, notamment pour les professionnels des métiers de bouche. L'Ukraine est le premier producteur mondial. Les grossistes commencent à rationner les ventes, et certains restaurateurs utilisent désormais de la graisse de bœuf pour leurs fritures. 

À Limoges (Haute-Vienne), dans les rayons d'un fournisseur et grossiste alimentaire pour les professionnels de la restauration, l'huile de tournesol en bidon de 25 litres est en rupture de stock. "Vis-à-vis de nos clients, on les rationne, malheureusement, pour pouvoir assurer le service à un maximum de clients", confie Michaël Brethot, gérant de l'enseigne spécialisée. 80 % de la production mondiale d'huile de tournesol vient d'Ukraine et de Russie. Le litre d'huile de tournesol a augmenté de 17 % en seulement quelques semaines, ce qui pourrait faire grimper la note des amateurs de frites. 

De la graisse de bœuf pour la friture 

Certains restaurateurs ont trouvé une alternative : la graisse de bœuf. "On a été prévenus par nos fournisseurs il y a un peu plus d'un mois, qui nous ont invités à ne pas surstocker pour éviter de provoquer la pénurie plus rapidement. On a anticipé, supprimé tous nos plats à base de friture et on est passé sur la graisse de bœuf, pour pouvoir conserver nos frites à la carte", explique Léo Semblat, gérant d'un restaurant. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.