Les Français vont moins au restaurant qu'avant

Les professionnels ont constaté une baisse de la fréquentation des établissements l'an passé. Les plus touchés sont les chaînes de restauration et les enseignes de grill.

FRANCE 2

Les professionnels de la restauration sont inquiets. Ils ont constaté une baisse de la fréquentation de 0,3% en 2014 concernant tous les établissements, dans un secteur jusqu'alors épargné par la crise, une première depuis plus de dix ans. Sont particulièrement touchées les chaînes de restauration et les grandes enseignes de grill.

Face à ce phénomène, les restaurateurs embauchent plus de personnes en contrat à durée déterminée.

L'addition moyenne baisse : 8,82 euros par repas et par personne

Chez les restaurateurs indépendants, le bilan est plus mitigé. Si le nombre de points de vente continue à se développer, les habitudes des clients changent. "Les gens prenaient une entrée, un plat, un fromage, un dessert. C'était dans l'habitude française de bien manger. Maintenant, ils regardent plus leur portefeuille", explique David Vermeerbergen, restaurateur interrogé par France 2. Pour la troisième année consécutive, l'addition moyenne est en baisse : 8,82 euros par personne et par repas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Augmentation de la TVA  dans la restauration :  une  friture à prévoir entre les restaurateurs et  les pouvoirs publics
Augmentation de la TVA  dans la restauration :  une  friture à prévoir entre les restaurateurs et  les pouvoirs publics (JEAN-DANIEL SUDRES / AFP)