Guide Michelin : les souvenirs étoilés de grands chefs

Publié
Guide Michelin : souvenirs étoilés de grands chefs
Article rédigé par
Y. Le Gall, M. Prévost, E. Tixier, B. Vidal - France 3
France Télévisions

Le palmarès du guide Michelin est dévoilé dans l'après-midi du mardi 22 mars à Cognac, en Charente. Le 12/13 a rencontré de grands chefs qui ont eu leur première étoile il y a des années, mais qui n'ont rien oublié du moment de l'annonce.

Quelques instants avant le coup de feu, le chef Christian Le Squer se replonge dans des articles vieux de vingt ans. En 2002, le cuisinier breton décroche une troisième étoile à Paris, à sa plus grande surprise. "Il y a toujours des bruits pour le Michelin, on appelle ça des radios casseroles. À l'époque ils annonçaient Guy Savoy à Paris, et le jour de l'annonce, c'est moi ", se souvient le chef trois étoiles. Il officie désormais dans l'un des plus grands palaces parisiens, à la tête d'une brigade de 20 cuisiniers.

Remise en question permanente

Autre lauréat cette année-là, le chef Guy Savoy. "C'était le 12 février 2002, à 10h10 du matin. J'ai d'abord cru à une plaisanterie", raconte-t-il. Aujourd'hui, son restaurant est en tête des plus belles tables de la planète. Malgré son succès, le chef appréhende chaque année la sortie du nouveau guide. Une remise en question permanente pour conserver le Graal. Depuis cent ans, le guide Michelin a toujours les mêmes exigences.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.