Dans le nouveau Monopoly, les femmes gagnent plus que les hommes

Les règles prévoient aussi que les femmes reçoivent un peu plus d'argent au début du jeu et à chaque fois qu'elles passent sur la case "départ". 

Le plateau d\'un jeu de Monopoly. 
Le plateau d'un jeu de Monopoly.  (THOMAS WHITE / X90030 / REUTERS)

C'est l'un des rares domaines où les femmes partiront avec une longueur d'avance. Une nouvelle version du mythique jeu Monopoly, dévoilée mardi 10 septembre, est supposée célébrer les femmes en leur allouant plus d'argent qu'aux hommes et en remplaçant la traditionnelle mascotte, un homme d'affaires à moustache et haut-de-forme, par sa nièce, une investisseuse. 

Contrairement à son oncle, un magnat de l'immobilier avide de nouvelles propriétés, "Mme Monopoly" a pour mission d'investir dans les entrepreneures et inventrices : les joueurs n'achèteront pas des maisons ou des immeubles mais des innovations créées par des femmes, comme le wi-fi ou le chauffage solaire.

Les règles prévoient aussi que les femmes reçoivent un peu plus d'argent au début du jeu et à chaque fois qu'elles passent sur la case "départ". De quoi compenser l'écart de salaires dans la vie réelle. "Cependant, si les hommes jouent bien leurs cartes, ils peuvent aussi gagner plus d'argent", assure Hasbro, le fabricant du jeu, dans un communiqué. 

Autre différence : les pions, traditionnellement représentés aux Etats-Unis par une voiture, un fer à repasser ou une chaussure, sont remplacés par un cahier, un avion d'affaires ou une montre.

Cette version du jeu de société sera disponible à partir de mi-septembre aux Etats-Unis et dans certains pays, dont la France, le Canada ou la Belgique.