Loisirs : les jeux de société français ont la cote

Le jeu de société est l'un des loisirs préférés des français. Dans un univers pourtant concurrentiel, deux amis se sont lancés dans le secteur en créant leur propre maison d'édition à Dijon (Côte-d'Or). 

Kara et Yoann, deux amis d'enfance dijonnais, ont créé un jeu de lettres pour la famille. Ils écument les festivals de France pour le faire découvrir. Ils ont écoulé déjà 1 000 boîtes en quatre mois. "Voir que les gens s'amusent avec quelque chose que l'on a créé de A à Z (...) c'est une sensation qui est extraordinaire", détaille Kara, coauteur du jeu Scripta.

Les deux comparses ont investi 20 000 € pour la sortie de leur jeu et sont encore loin de rentrer dans leur frais. Ils ont également monté la maison d'édition Aliadys avec plusieurs idées de jeux déjà au stade de prototype. "On veut que les bénéfices des premiers jeux nous servent à créer de nouveaux jeux pour qu'on puisse avoir le plus grand catalogue possible et ainsi en vivre", dévoile son associé Yoann.

Un marché en bonne santé, auteurs mal payés

Avec 112 millions de boîtes vendues en 2018, le marché du jeu de société se porte bien. Un marché qui pèse 475 millions d'euros en 2017. Mais les auteurs ne perçoivent que 2% des recettes générées. Difficile de se faire une place quand chaque année sortent entre 900 et 1 000 jeux en France

Le JT
Les autres sujets du JT
Un plateau de Monopoly, du fabriquant Hasbro, le 6 février 2013 à Fairfax (Etats-Unis). 
Un plateau de Monopoly, du fabriquant Hasbro, le 6 février 2013 à Fairfax (Etats-Unis).  (JUSTIN SULLIVAN / AFP)