Confinement : des aides renforcées pour les commerces toujours fermés

Les restaurateurs devront attendre au moins jusqu'au 20 janvier pour accueillir des clients. Le fonds de solidarité a toutefois été considérablement renforcé.

France 2

Le restaurateur Alexandre Giesbert ressent de la résignation. Son établissement ne rouvrira pas avant le 20 janvier et la livraison à domicile ne représente que 10% de son chiffre d'affaires. "On savait ce qui allait être dit", assure-t-il. Pour soutenir les entreprises fermées administrativement, le gouvernement a annoncé, mardi 24 novembre, un renforcement de son dispositif d'aides. Jusqu'à présent, elles pouvaient prétendre au fonds de solidarité allant jusqu'à 10 000 euros par mois. 

Un dispositif similaire pour les hôtels

À partir du 1er décembre, elles auront le choix avec une nouvelle indemnité à hauteur de 20% de leur chiffre d'affaires mensuel, jusqu'à 100 000 euros maximum. "Cela peut être un soulagement pour nous dans une phase où on est en train d'évoquer les scénarios du pire", confie Mickaël Pinto, directeur d'un réseau de salles de sport employant 500 salariés. Le gouvernement réfléchit à un dispositif similaire pour les hôtels. Ce dernier coûtera 1,6 milliards d'euros par mois à l'Etat et concernera 200 000 entreprises.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des passants marchent devant un restaurant fermé à Paris, le 23 novembre 2020.
Des passants marchent devant un restaurant fermé à Paris, le 23 novembre 2020. (THOMAS COEX / AFP)