Cafés gourmands : la bonne affaire des restaurateurs

Le café gourmand est très prisé des Français, présent dans quasiment tous les restaurants. Mais il est aussi une excellente affaire pour les restaurateurs, qui parfois, sont prêts à tout pour l'afficher sur leur carte.

FRANCE 3

En fin de repas, il peut séduire tous les profils : l'amoureux des desserts qui veut avoir le choix, comme celui qui tente de limiter les écarts mais veut s'octroyer un plaisir raisonnable. Le café gourmand est plébiscité par les Français, et en conséquence, présent quasiment partout : trois quarts des restaurateurs le proposent. "Ça permet d'avoir un petit dessert léger et de finir sur une note sucrée", estime un client. "On a l'avantage de pouvoir manger ce qu'on aime", souligne une autre.

3 € net par vente

Dans ce restaurant, le gérant peut vendre une quarantaine de cafés gourmands chaque midi, sur 200 couverts. Un best-seller à 7,50 €, qui lui rapporte à chaque fois 3 € net. Mais beaucoup de restaurateurs, plutôt que de faire eux-mêmes ou d'acheter à des artisans les desserts qui composent leur café gourmand, succombent à la tentation de l'industriel. Chez certains grossistes, des rayons entiers sont consacrés aux mignardises surgelées.

Le JT
Les autres sujets du JT
La revue \"The Lancet\" a publié, le 23 août 2018, une vaste étude sur la fréquence et l\'impact de la consommation d\'alcool.
La revue "The Lancet" a publié, le 23 août 2018, une vaste étude sur la fréquence et l'impact de la consommation d'alcool. (CAIA IMAGE/SCIENCE PHOTO LIBRARY / NEW / AFP)