Roumanie / Coca-Cola : un partenariat qui dérange

La Roumanie, à la tête de la présidence tournante de l'Union européenne, a choisi un sponsor qui ne plaît pas à tout le monde : Coca-Cola.

FRANCE 2

Inaugurée avec une chorale enfantine, la présidence roumaine de l'Union européenne est aujourd'hui accusée de quelques sérieuses fausses notes. Le pays a signé un partenariat - légal - et particulièrement voyant avec Coca-Cola. Et c'est tout le "système" de la marque qui vous accueille en Roumanie, comme l'indiquent les panneaux de bienvenue. La collaboration choque certains, comme Karine Jacquemart, responsable de l'ONG Foodwatch, qui parle de conflit d'intérêts.

Une pratique dénoncée

La marque de soda n'est pas le seul partenaire de la Roumanie. On trouve aussi Renault ou encore Mercedes, qui comme Coca-Cola, ont payé 40 000 euros. Chaque pays qui prend la présidence de l'Union européenne a recours à cette pratique, aujourd'hui dénoncée par certains députés. L'ambassade roumaine affirme que ses partenariats n'ont aucun impact et aucune influence sur son travail.

Le JT
Les autres sujets du JT
Coca-Cola Entreprise, chargée de l\'embouteillage et de la distribution en France, va supprimer 170 postes sur 2 800 dans le pays.
Coca-Cola Entreprise, chargée de l'embouteillage et de la distribution en France, va supprimer 170 postes sur 2 800 dans le pays. (GERARD JULIEN / AFP)