Bars et restaurants : 10 000 contrôles réalisés la semaine dernière selon le ministère de l'Intérieur

Le ministère de l'Intérieur indique que 10 000 contrôles sur les respect des règles sanitaires ont été effectués la semaine dernière dans tout le pays. 600 mesures de fermetures ou de mises en demeure d'établissement ont été prises. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La terrasse d'un restaurant à Aix-en-Provence (photo d'illustration). (SYLVESTRE / MAXPPP)

10 000 contrôles sur le respect des règles sanitaires liées au Covid-19 ont été effectuées la semaine dernière dans les bars et restaurants du pays, indique jeudi 24 septembre le ministère de l'Intérieur à franceinfo. Sur cette même semaine, plus de 600 mesures administratives, c’est-à-dire des mises en demeure ou des fermetures d’établissements, ont été prises.

Par ailleurs, le ministère indique qu'environ 700 verbalisations pour non-port du masque sont dressées chaque jour en France, tous lieux confondus.

Pour lutter contre la propagation du virus le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé mercredi 23 septembre la fermeture des bars et restaurant pour deux semaines dans les zones d'"alerte maximale", comme la métropole d'Aix-Marseille et la Guyane. Des mesures qui ont provoqué la colère de certains élus, notamment la maire de Marseille Michèle Rubirola.

D'autres villes passent en zone d'"alerte renforcée" : Paris et la petite courionne, Lille, Toulouse, Saint-Étienne, Rennes, Rouen, Grenoble et Montpellier. À partir de lundi 28 septembre, la jauge des rassemblements y est réduite à 1 000 personnes. Dans l'espace public, les rassemblements de plus de 10 personnes sont prohibés et les bars devront fermer au plus tard à 22 heures. Dans chacune de ces zones, le préfet pourra en outre prendre des mesures complémentaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.