VIDEO. En France, un enfant meurt tous les cinq jours sous les coups de ses parents.

La moitié des victimes de ces infanticides avaient déjà été maltraitées par leur famille.

BRUT

Chaque année en France, 72 enfants en moyenne sont tués par leurs parents. Les premières victimes de ces infanticides sont des nourrissons de moins d'un an. Certaines similitudes ont été relevées chez la majorité des parents qui ont commis de telles exactions. En effet, la plupart sont sujets à des troubles psychiatriques ou à des addictions.  

Comment résorber ce phénomène ? 

Pour Adrien Taquet, le secrétaire d'État à la Protection de l'enfance, des mesures au niveau judiciaire peuvent être mises en place pour réfréner l'hémorragie. Un rapport, remis au gouvernement, préconise également de faciliter les examens médicaux à l'école en cas de suspicion de maltraitance et de favoriser l'échange d'informations entre professionnels.

La moitié des victimes de ces infanticides avaient déjà été maltraitées par leur famille.
La moitié des victimes de ces infanticides avaient déjà été maltraitées par leur famille. (BRUT)