Surpopulation carcérale : Jean-Jacques Urvoas présente son plan d'action à Fresnes

Le ministre de la Justice annonce la construction de 10 000 à 16 000 nouvelles cellules de prison d'ici à 2025. Jean-Jacques Urvoas était à Fresnes (Val-de-Marne) ce mardi 20 septembre pour annoncer son plan d'action.

FRANCE 2

Un détenu par cellule plutôt que quatre lits dans quelques mètres carrés, la loi le prévoit depuis 140 ans, mais cela n'a jamais abouti. Ce mardi 20 septembre, le garde des Sceaux en réaffirme la nécessité. "Il faut construire des cellules, pas des places. L'encellulement individuel est l'un des outils pour éviter le risque de basculement vers le fanatisme", a déclaré Jean-Jacques Urvoas à la prison de Fresnes (Val-de-Marne). Le ministre estime qu'il faut entre 10 300 et 16 140 cellules supplémentaires d'ici 2025.

Plus 20 000 détenus en 16 ans

Des prisons surpeuplées et parfois délabrées, ce matin à la prison de Fresnes, Jean-Jacques Urvoas a pu de nouveau le constater. Il y avait 68 819 détenus en août pour 58 311 places. Cela représente 119% d'occupation et cela va même jusqu'à 167% en Ile-de-France. La population carcérale ne cesse d'augmenter en France avec plus 20 000 détenus en 16 ans et des surveillants débordés. Certains se sont rassemblés ce matin devant la prison du Mans (Sarthe) pour exprimer leur inquiétude. Le rapport du ministre de la Justice peut-il y remédier ? Principale limite à ces annonces, cette loi de programmation ne sera pas votée d'ici 2017. Ce sera donc au prochain gouvernement de trouver les fonds nécessaires à sa mise en place.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas, visite la prison de Béziers (Hérault), le 1er septembre 2016.
Le ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas, visite la prison de Béziers (Hérault), le 1er septembre 2016. (SYLVAIN THOMAS / AFP)