Justice : les magistrats vent debout contre Éric Dupond-Moretti

Trois mois après la nomination d’Éric Dupond-Moretti en tant que ministre de la Justice, la fronde des magistrats envers lui se poursuit.

France 3

Le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti est dans le viseur des magistrats. Ces derniers l’accusent de conflit d’intérêt, après l’ouverture d’une enquête à l’encontre de trois procureurs du parquet national financier. Le mercredi 30 septembre, Chantal Arens, première présidente de la Cour de cassation, avait rendez-vous à Matignon.

Une magistrature qui craint le conflit d’intérêt

La veille, elle co-signait avec le procureur de la Cour de cassation François Molins une tribune à propos des magistrats qui "sont donc aujourd’hui légitimement inquiets de la situation inédite dans laquelle l’institution se trouve". "Le conflit d’intérêt que sous-tend cette situation ne peut qu’alerter", peut-on lire. Les trois magistrats visés travaillaient tous sur l’affaire des "fadettes", une enquête ouverte sur des soupçons de corruption pour laquelle les relevés téléphoniques de l’ancien président Nicolas Sarkozy, son avocat Thierry Herzog et Éric Dupond-Moretti avaient été épluchés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Éric Dupond-Moretti le 24 septembre 2020.
Éric Dupond-Moretti le 24 septembre 2020. (ALAIN JOCARD / AFP)