Emmanuel Macron annonce des États généraux de la justice

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Emmanuel Macron annonce des États généraux de la justice
France 2
Article rédigé par
N.Perez, J-B.Marteau, M.Petitjean, P.Miette - France 2
France Télévisions

Depuis plusieurs semaines, la justice fait l'objet de beaucoup de critiques. Dans ce contexte, le chef de l'État a annoncé, samedi 5 juin, la tenue d'États généraux de la justice. 

Il y a deux semaines, les policiers manifestaient devant l'Assemblée nationale pour dénoncer les violences qu'ils subissent, et demandaient des peines plus fermes pour ceux qui les attaquent. Samedi 5 juin, dans un communiqué, l'Élysée annonce que des États généraux devraient bientôt rassembler tous les acteurs de la justice. Le chef de l'État souhaite aussi que "le garde des Sceaux rende compte chaque année au Parlement de la politique pénale du gouvernement". 

Opération de communication ou réforme de fond ?

Ces déclarations font écho aux drames de ces derniers mois, notamment des féminicides perpétrés par des hommes déjà condamnés pour violences conjugales. Les syndicats de magistrats demandent depuis longtemps une réforme en profondeur. "Ce que l'on espère surtout, c'est que ça ne soit pas une opération de communication (...) nous demandons de faire un état des lieux sérieux et argumenté pour voir ce qui marche, ce qui ne marche pas et ce qui doit être amélioré", lance Béatrice Brugère, secrétaire générale du syndicat Unité Magistrats SNM-FO. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Droit et justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.