Cet article date de plus d'un an.

Affaire Daval : le procès de Jonathann Daval s'est ouvert à Vesoul

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Affaire Daval : le procès de Jonathann Daval s'est ouvert à Vesoul
France 2
Article rédigé par
O. Feniet, N. Perez, M-A. Belderrain, C. Baume, E. Diaz, A. Laroche, France 3 Bourgogne, M. Le Rue - France 2
France Télévisions

À partir de lundi 16 novembre, Jonathann Daval est jugé pour le meurtre de son épouse Alexia. Il a reconnu l'avoir frappée et étranglée après une dispute. 

Devant la cour d'assises de Vesoul (Haute-Saône), lundi 16 novembre, les parents d'Alexia Daval s'affichent déterminés au moment de se retrouver face à leur gendre, Jonathann Daval, accusé du meurtre de leur fille. "C'est le procès de Jonathann et je ne veux pas que ce soit le procès d'Alexia", a assuré Isabelle Fouillot, la mère de la jeune femme. 

Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité

Le 30 octobre 2017, à Gray-la-Ville (Haute-Saône), Alexia Daval, 29 ans, est retrouvée morte en pleine forêt, le corps en partie calciné. Jonathann Daval, veuf éploré, est en tête du cortège de la marche blanche organisée en la mémoire de son épouse. Trois mois plus tard, il reconnaît l'avoir tuée. La première ligne de défense des avocats de Jonathann Daval est de nier toute préméditation dans ce meurtre. "Ça a été totalement écarté par les enquêteurs et le juge d'instruction [...] Faut pas en rajouter, le dossier est suffisamment grave comme ça, Jonathann Daval répond du chef de meurtre", a déclaré Me Randall Schwerdorffer, avocat de Jonathann Daval. L'accusé, qui a affirmé être le seul impliqué dans le meurtre d'Alexia, encourt la réclusion criminelle à perpétuité. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.