Sécurité : Jean Castex prône la fermeté

Le Premier ministre Jean Castex était en visite à Nice (Alpes-Maritimes), samedi 25 juillet. Après plusieurs épisodes de violences en France, il a délivré un message ferme.

franceinfo

Un Premier ministre, un garde des Sceaux et un ministre de l’Intérieur : il fallait bien cela pour tenter de montrer que l’État et son autorité sont toujours là, à Nice. Jean Castex, Eric Dupond-Moretti et Gérald Darmanin étaient ainsi, samedi 25 juillet, côte à côte dans le quartier des Moulins à Nice, dans les Alpes-Maritimes, où s’est produit lundi 20 juillet une fusillade en plein jour. Jean Castex a écouté les habitants de ce quartier populaire qui a bénéficié de rénovations urbaines ces dernières années.

150 emplois ont été promis

Le Premier ministre Jean Castex est aussi venu faire des annonces : la forfaitisation des délits de stupéfiants. En clair, un barème systématiquement appliqué pour ces infractions et l’extension des compétences de la police municipale. Après une visite du marché, le Premier ministre a déclaré : "La seule loi qui vaille est celle de la loi républicaine et de l’Etat de droit". 150 emplois pour le traitement judiciaire des infractions ont également été promis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean Castex, le Premier ministre accueilli par Christian Estrosi, le maire de Nice, le samedi 25 juillet 2020.
Jean Castex, le Premier ministre accueilli par Christian Estrosi, le maire de Nice, le samedi 25 juillet 2020. (YANN COATSALIOU / AFP)