Rencontre de Gérald Darmanin avec les policiers : le secrétaire général du syndicat des commissaires salue "la grande détermination" du ministre de l'Intérieur

Le secrétaire général du syndicat des commissaires de la police nationale assure que la question du racisme chez les forces de l'ordre "a été évoquée de façon totalement transparente".

David Le Bars, secrétaire général du syndicat des commissaires de la police nationale.
David Le Bars, secrétaire général du syndicat des commissaires de la police nationale. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Le nouveau ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, recevait mercredi 8 juillet, dans l'après-midi, les représentants de la police nationale. "On a senti une grande détermination à la fois dans la façon dont il va conduire ce ministère, mais aussi dans les arbitrages budgétaires dont il réserve l'annonce quand ils seront consolidés", a salué sur franceinfo David Le Bars, secrétaire général du syndicat des commissaires de la police nationale, qui participait à la rencontre.

Un ministre "ambassadeur des forces de l'ordre"

David Le Bars salue également "une grande clarté" dans les propos du ministre. "Il nous a fait part de son immense fierté, et de sa volonté non pas d'être le premier flic de France, mais d'être l'avocat des forces de l'ordre, ou en tout cas leur ambassadeur. Je crois que ce discours-là était attendu."

Le secrétaire général du syndicat des commissaires de la police nationale assure que la question du racisme chez les forces de l'ordre "a été évoquée de façon totalement transparente. Nous sommes parfaitement conscients que, comme dans la société, les faits de racisme existent. Il ne faut pas les nier. Simplement, il ne faut pas en faire une caricature, il ne faut pas stigmatiser une profession", a défendu David Le Bars. 

Le ministre nous a répondu qu'il était lui-même parfaitement lucide sur le fait que ces procès à charge qui consistent à faire d'un corps social un corps totalement infesté par le racisme étaient une caricature totale et une volonté politique d'affaiblir l'institution.David Le Bars, secrétaire général du syndicat des commissaires de la police nationaleà franceinfo

"Il nous a fait part de sa fermeté sur ces sujets, il y aura de l'intransigeance sur les comportements policiers, mais que ce ne doit pas être la façon dont on parle des forces de l'ordre.", a conclu le syndicaliste.

What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail