Noël : lieux de culte sous surveillance

Lundi 24 décembre, les lieux de culte sont particulièrement surveillés, notamment Notre-Dame de Paris.

FRANCE 3

Lundi 24 décembre, le parvis de Notre-Dame de Paris est sous haute surveillance. La circulation et le stationnement y sont interdits et sur place, des militaires de l'opération Sentinelle, des policiers et gendarmes patrouillent. Aucun touriste ni fidèle ne peut accéder à l'édifice sans passer par la fouille des sacs. "Toutes les personnes qui désirent accéder au parvis sont fouillées, les sacs sont ouverts, les vestes sont ouvertes et ils sont passés au magnétomètre", détaille le commissaire de police Grégoire Petit. Le dispositif est contraignant, mais plutôt bien accepté. Le haut niveau de terrorisme et l'attentat de Strasbourg (Bas-Rhin) il y a quinze jours à peine sont présents dans de nombreux esprits.

Un dispositif maintenu jusqu'au 25 décembre

Le cordon de sécurité inspire confiance cependant aux touristes. "Avec tout ce qui se passe dans le monde, cela rassure", témoigne ainsi une femme. Pour un autre homme, "c'est normal que l'on soit fouillés et que l'on continue à fouiller les gens." Le dispositif de sécurité renforcée est déployé dans toute la France. À Paris, il sera maintenu jusqu'à mardi 25 décembre, 21 heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un soldat de l\'opération Sentinelle devant la cathédrale de Notre-Dame, le 20 août 2017. 
Un soldat de l'opération Sentinelle devant la cathédrale de Notre-Dame, le 20 août 2017.  (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)