Cet article date de plus d'un an.

Barkhane : une opération en questions

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Barkhane : une opération en questions
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis 2013, les soldats français sont présents au Sahel pour chasser les terroristes jihadistes. 41 militaires français ont été tués dans le cadre des opérations Serval, puis Barkhane. Mardi 26 novembre, des députés LFI ont remis en question cette présence française en Afrique. Quelle est la mission précise de Barkhane ?

L'opération Barkhane, qui a succédé à l'opération Serval, ce sont 4 500 soldats qui peuvent opérer dans une vaste zone sahélienne (cinq pays). Il s'agit de la plus importante opération française à l'étranger. Ses missions ? Barrer la route aux jihadistes affiliés à Al-Qaida et au groupe Etat islamique dans la région, qui s'organisent en cellules mobiles et multiplient les actions ciblées. Une mission dangereuse.

Pour quels résultats ?

Malgré la bataille entamée en 2013 au Mali, les jihadistes semblent difficiles, voire impossibles à contrer. L'intervention n'a pas réussi à empêcher la menace de se propager, notamment vers le Burkina Faso voisin. Néanmoins, l'engagement français avec l'ONU en soutien aux armées locales a provoqué un changement majeur : "empêcher la reconstruction d'un mini État jihadiste", rappelle Pierre Servent, expert militaire. 41 militaires ont perdu la vie au Sahel depuis 2013.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Armée et sécurité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.