Armée : comment les légionnaires se préparent à rallier des zones de guerre ?

Des hommes sont engagés au nom de la France dans des conflits à l'étranger. Comment se prépare-t-on avant un départ ? France 3 a suivi un jeune lieutenant qui se rend au Mali dans le cadre de l'opération Barkhane.

Le lieutenant Walter à 24 ans. Il sort de Saint Cyr et commande une section de légionnaires. L'entraînement est au plus proche de la réalité. Ils se parlent par gestes pour ne pas être repérés par l'ennemi. C'est le moment de l'assaut. Changement de décor. Après l'entrainement dans la Creuse, la section a rejoint Gao au Mali.

Une zone hostile

Pour le lieutenant Walter, c'est la toute première opération extérieure. Le jeune militaire semble serein. Le départ se fait à l'aube. Des dizaines de blindés prennent la direction de la zone dite des trois frontières entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso. Les militaires établissent un camp pour la nuit. Ils forment toujours un carré. Il faut protéger les hommes, qui vont prendre quelques heures de repos dans une zone hostile. Le lendemain, la situation se tend. Les légionnaires se trouvent dans la région la plus dangereuse du Sahel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un légionnaire français à côté d\'un véhicule blindé dans une rue de Niono (Mali), le 20 janvier 2013. Son masque en forme de tête de mort a provoqué une vive polémique. Le soldat a depuis quitté l\'armée.
Un légionnaire français à côté d'un véhicule blindé dans une rue de Niono (Mali), le 20 janvier 2013. Son masque en forme de tête de mort a provoqué une vive polémique. Le soldat a depuis quitté l'armée. (ISSOUF SANOGO / AFP)