14-Juillet : un parachutiste se remémore la libération d’otages au Mali

Le lieutenant Jean-Luc, officier des commandos parachutistes de l’armée de l’air, témoigne à propos de ce douloureux souvenir.

FRANCE 2

En vingt-cinq ans de carrière, le lieutenant Jean-Luc a connu de nombreuses émotions. Cet officier des commandos parachutistes de l’armée de l’air se souvient mardi 14 juillet de la libération d’otages au Mali. "Au départ, quand on sait qu’on récupère les otages, on est content, forcément. Mais très vite, derrière, on apprend qu’on a deux camarades qui, au départ, sont d’abord blessés puis par la suite, on nous annoncera qu’ils sont décédés. Du coup, on est sur deux émotions mais très rapides", confie-t-il.

Des bons souvenirs de l’opération Serval au Mali

En 2013, le militaire faisait partie de ceux qui ont participé à l’opération Serval au Mali. Il en garde un souvenir plutôt positif. "On était en ouverture et effectivement, le fait de remonter le pays notamment jusqu’à Gao et de traverser les différents villages, on avait un sentiment libérateur parce qu’on était accueilli en tant que tel", se souvient le lieutenant Jean-Luc.

Le JT
Les autres sujets du JT
Hélicoptère Tigre sur la base française de Gao (Mali), le 8 novembre 2019.
Hélicoptère Tigre sur la base française de Gao (Mali), le 8 novembre 2019. (MICHELE CATTANI / AFP)