Vignobles : du feu pour lutter contre le gel

La baisse soudaine des températures a mobilisé les arboriculteurs et les viticulteurs, qui tentent de protéger leurs récoltes.

FRANCE 2

Vus du ciel, ce sont de minuscules points lumineux. Des parcelles flamboyantes, qui sont des milliers de bottes de foin enflammées pour protéger les vignes du gel. Toute la nuit, de la Touraine à la Bourgogne, des vignerons ont sillonné des hectares de parcelle pour brûler des tonnes de paille mouillée. Ils veulent éviter le gel de leurs récoltes. Au petit matin, quand les températures sont plus froides, le gel emprisonne les bourgeons et agit comme une loupe. Les rayons du soleil risquent de brûler les feuilles naissantes.

Un moyen économique de lutter contre le gel

Il faudra attendre trois ou quatre jours pour savoir si la méthode a été efficace. Pour quelques dizaines d'euros par hectare, c'est le moyen le moins cher pour lutter contre le froid. Autre méthode : des bougies et un hélicoptère. Mais pour garantir la récolte des grands crus de Bourgogne, tous les moyens sont bons.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un vignoble frappé par une vague de gel à Chablis (Yonne), le 21 avril 2017.
Un vignoble frappé par une vague de gel à Chablis (Yonne), le 21 avril 2017. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)