Viande bovine : l'accord UE-Mercosur inquiète les éleveurs

Un accord en négociation entre l'Union européenne et le Mercosur inquiète les éleveurs. Ces derniers craignent l'arrivée massive de viande bovine moins chère et de qualité moindre, car dénuée de bon nombre de contraintes.

France 2

Le bœuf argentin ou brésilien, élevé dans d'immenses exploitations, inquiète les éleveurs français. L'Union européenne négocie en ce moment un accord de libre-échange avec quatre pays du Mercosur : le Brésil, l'Argentine, le Paraguay et l'Uruguay. À la clé : des importations massives de bœuf sud-américain sans droits de douane. Selon certains éleveurs, cet accord est un cauchemar qui entrainera une baisse des prix. Les experts craignent également un dérèglement du marché.

Un manque de traçabilité

L'autre inquiétude de la profession concerne les normes, moins exigeantes en Amérique du Sud pour la nourriture, les antibiotiques ou les abattoirs. Les éleveurs dénoncent ce manque de traçabilité et pointent une question de santé publique. Pour l'heure, la France refuse cet accord, le ministre de l'Agriculture trouve que le compte n'y est pas, les négociations se poursuivent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un élevage de vaches Salers en plein air.
Un élevage de vaches Salers en plein air. (CHRISTIAN WATIER / MAXPPP)