Vague de froid : les arboriculteurs du Tarn-et-Garonne déjà sévèrement touchés par le gel

Publié
Vague de froid : les arboriculteurs du Tarn-et-Garonne sévèrement touchés par le gel
France 2
Article rédigé par
M-C.Delouvrié, O.Combe, S.Henry - France 2
France Télévisions

Une grande partie du Sud-Ouest agricole a été particulièrement touchée par la chute soudaine des températures. Reportage dans la vallée de la Garonne, dimanche 3 avril.  

Après une nuit blanche, le constat est douloureux, dimanche 3 avril, pour Maurice Andral, producteur de prunes à Moissac (Tarn-et-Garonne). "C'est devenu tout noir. Ça veut dire que tout ça, c'est gelé", commente-t-il. 90% de sa récolte de prunes est perdue. "C'est le travail, l'investissement, les salariés… (...) C'est deux années de suite, une chose que je n'avais jamais connue depuis que je suis agriculteur", dit-il. II s'est pourtant battu toute la nuit dans son verger avec ses employés, qu'il a rappelés à 3 heures du matin. 

Un millier d'arboriculteurs touchés dans le Tarn-et-Garonne 

Pour limiter l'impact du gel sur les arbres, ils ont allumé 1 000 bougies, avec l'espoir de gagner quelques dixièmes de degré. La température n'a toutefois pas cessé de descendre, et l'arboriculteur a dû se résoudre à enflammer des bottes de paille, pour qu'un écran de fumée protège les bourgeons. La nuit lui aura couté plus de 5 000 euros d'investissement. Seuls ses pommiers semblent avoir résisté grâce à l'aspersion d'eau, qui a permis d'enfermer la fleur dans la glace. L'inquiétude demeure toutefois importante, dans la soirée. Les températures pourraient à nouveau descendre sous les -4 degrés à la nuit tombée. Les récoltes d'un millier d'arboriculteurs du Tarn-et-Garonne sont d'ores et déjà touchées. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.