Tarn : un arboriculteur en garde à vue après l'intoxication d'une vingtaine de personnes par des feux contre le gel

Un arboriculteur de Lavaur (Tarn), soupçonné d'avoir mis le feu à des seaux remplis de gasoil pour protéger ses vergers du gel et d'avoir intoxiqué une vingtaine de personnes, a été placé en garde à vue mercredi 14 avril.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des vignerons en train d'installer des bougies pour protéger leur exploitation du gel. (SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP)

Un des responsables du domaine de Fontorbe à Lavaur dans le Tarn a été placé en garde à vue mercredi 14 avril, rapporte France Bleu Occitanie. Cet arboriculteur est soupçonné d'avoir mis le feu la veille à des seaux de gasoil pour protéger ses vergers du gel. Une vingtaine de personnes de la commune avaient alors été intoxiquées par les fumées.

Une expertise environnementale doit aussi être menée

Les personnes intoxiquées mardi ont été hospitalisées, des analyses menées par des experts médicaux sont en cours. Les cuves de fioul utilisées dans l'exploitation ont été mises sous scellé par les gendarmes de Gaillac et de Lavaur en charge de l'enquête de flagrance. Utiliser des feux de seaux de gasoil et de bottes de paille remplis de fioul est une technique illégale.

Le parquet de Castres, confirme à France Bleu Occitanie, que cette enquête doit déterminer s'il s'agit d'une mise en danger de la vie d'autrui. Dans ce cas, l'homme placé en garde à vue risque un an de prison et 15 000 euros d'amende.

France Bleu Occitanie précise également qu'une expertise environnementale va être menée sur la rivière proche du domaine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.