Sale temps pour les fruits et légumes

La période estivale n'a pas été aussi fructueuse que d'habitude, notamment à cause de la météo. La qualité et la production sont en baisse, et les prix en hausse.

Voir la vidéo
France 2

Cela devrait être le plaisir de l'été mais il est gâché par des prix qui flambent. Les fruits et légumes ont souffert cette année de mauvaises conditions climatiques. Les productions sont en baisse par rapport à 2015 : -30% de récolte pour les abricots, -16% pour les cerises, -6% pour les pêches. Conséquence directe : les prix s'envolent pour les consommateurs.

Les intempéries provoquent une baisse d'activité

Une situation qui inquiète les agriculteurs. Dans le Tarn-et-Garonne, un producteur interrogé par France 2 a vu sa récolte de cerises et de prunes baisser de moitié, à cause des intempéries. "Il doit y en avoir trois fois plus. Là, on est à 30 ou 40% de récolte", chiffre-t-il. Il a embauché moitié moins de saisonniers, et surtout, il a du augmenter ses prix qui sont passés de 1,10 euro le kilo l'année dernière à deux euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le prix moyen du kilo de fruits descend à 3,34 euros, contre 3,78 euros en 2013, et celui du kilo de légumes baisse à 2,15 euros, contre 2,21 euros en 2013.
Le prix moyen du kilo de fruits descend à 3,34 euros, contre 3,78 euros en 2013, et celui du kilo de légumes baisse à 2,15 euros, contre 2,21 euros en 2013. (BSIP / AFP)