Polémique : la ferme aux 4 000 bovins divise

La ferme des 4 000 boeufs inquiète les associations de protection de l'environnement. Il s'agirait en fait d'un centre de transit pour des bêtes destinées à être exportées vers le Maroc, l'Algérie ou la Turquie.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dans la campagne charolaise, l'installation surprend. Le plus grand des bâtiments gigantesques, plus de 300 mètres de longueur, est déjà sorti de terre. Pour l'instant, il sert de stockage au fourrage, mais bientôt le site pourrait accueillir 4 000 bovins. Les riverains sont inquiets. "C'est une industrie, une usine, avec les tonnages que ça va représenter", estime Bertrand Paire, de l'association Bien vivre au bord de l'Arroux.

Va-et-vient de camions incessants

À l'origine du projet, un éleveur entrepreneur qui veut créer un lieu de transit pour les jeunes bovins destinés à l'exportation. Il n'a pas répondu à nos sollicitations. Sa ferme compte déjà un millier d'animaux et pourrait donc grandir avec quatre fois plus. Va-et-vient de camions incessants, poussières, odeurs : pour les riverains, les nuisances déjà bien réelles risquent de s'amplifier. Ceux qui veulent partir comme Géraldine n'arrivent pas à vendre. Le gigantisme dans une région où la moyenne des cheptels est d'une centaine de vaches.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une vache de la commune du Biot, en Haute-Savoie. 
Une vache de la commune du Biot, en Haute-Savoie.  (GR?GORY YETCHMENIZA / MAXPPP)