Pesticides : premier couac du gouvernement

Après que les ministres de l'Environnement et de l'Agriculture se sont opposés sur la question des pesticides, ce lundi 26 juin, Edouard Philippe a tranché la question.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ce lundi 26 juin, Edouard Philippe a choisi. Entre le ministre de l'Environnement et celui de l'Agriculture, il se range du côté du premier, Nicolas Hulot. Pas question de revenir sur l'interdiction des pesticides tueurs d'abeilles. "Le gouvernement a décidé de ne pas revenir sur les dispositions de la loi de 2016. Cet arbitrage a été pris à l'occasion d'une réunion tenue à Matignon le 21 juin dernier", a expliqué le Premier ministre. 

Nicolas Hulot contredit son collègue

Une réaction immédiate pour régler au plus vite ce premier couac gouvernemental. Car ce lundi matin, un affrontement a mis aux prises Nicolas Hulot et Stéphane Travert. Peu avant 9 heures, le nouveau ministre de l'Agriculture évoque clairement la possibilité d'autoriser à nouveau certains pesticides. Ces mots provoquent alors des réactions scandalisées. Et surtout, en fin de matinée, c'est Nicolas Hulot lui-même qui contredit son collègue. 

Le JT
Les autres sujets du JT
(PATRICK KOVARIK / AFP)