Pesticides : “Les producteurs conseillent d’acheter français”

Les fruits et légumes français contiendraient trop de pesticides, d’après un rapport publié mardi 20 février. Alexia Mayer, journaliste à France 2, dévoile quelques astuces pour consommer mieux.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Un rapport publié par l’association Générations Futures ce mardi 20 février témoigne de la présence de pesticides en grande quantité dans les fruits et légumes en France. D’après Alexia Mayer, journaliste à France 2, il est pour le moment impossible de les reconnaître. “Aucun étiquetage n’est accessible au consommateur pour faire la différence entre un fruit ou un légume traité aux pesticides ou non. Dans nos rayons, les seules informations dont nous disposons sont la variété, l’origine du produit, son prix et… c’est tout”, explique la journaliste.

Réduction des pesticides de moitié en France

Pour éviter de consommer trop de pesticides, “les producteurs conseillent d’acheter français, même si ça ne garantit pas d’acheter des produits sans pesticides”, rappelle Alexia Mayer. “Néanmoins, en 30 ans, la France a réduit de moitié l’utilisation de produits phytosanitaires en passant de 125 000 tonnes à 60 000 tonnes. En France, moins de 1% de nos fruits dépassent les limites maximales de résidus, contre 3% pour les produits étrangers.” Concernant les produits bio : ils contiennent sept fois moins de pesticides que les produits issus de l’agriculture traditionnelle. Dernier conseil délivré par la journaliste : “il faut bien sûr les laver et les éplucher si possible avant de les consommer”, conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des producteurs français ont annoncé la création d\'un nouveau label garantissant au consommateur \"zéro résidu de pesticides\" sur leurs fruits et légumes, mercredi 7 février. 
Des producteurs français ont annoncé la création d'un nouveau label garantissant au consommateur "zéro résidu de pesticides" sur leurs fruits et légumes, mercredi 7 février.  (MAXPPP)