Peste porcine : l'infection de deux sangliers en Belgique sème la panique chez les éleveurs français

Deux sangliers atteints du virus de la peste porcine ont été découverts en Belgique. Les éleveurs français sont en alerte.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Un scénario catastrophe. En Roumanie, plus de 100 000 porcs viennent d'être abattus, tous atteints de la peste porcine. La France est pour l'instant épargnée par ce virus qui sévit depuis quatre ans en Europe, mais la tendance pourrait s'inverser. Deux sangliers atteints par le virus ont été découverts en Belgique, à une dizaine de kilomètres de la frontière française. Chez les éleveurs de la région, la situation est déjà alarmante, comme en Moselle, chez un éleveur rencontré par France 2. Derrière les murs de l'un de ses bâtiments, près d'un millier de bêtes sont enfermées à double tour, impossible de les approcher.

Un plan d'action dans quatre départements

Depuis les premiers cas détectés en Europe, les éleveurs redoutent ce moment et craignent jusqu'à 100% de pertes. Car aucun vaccin ni aucun traitement n'existent pour lutter contre ce virus. Pour éviter sa propagation en France, un plan d'action a été déclenché. Il concerne quatre départements frontaliers de la Belgique proches de la zone infectée : les Ardennes, la Meuse, la Moselle et la Meurthe-et-Moselle. Le plan prévoit une surveillance des élevages et de la faune sauvage ainsi que l'interdiction de la chasse en forêt. Les autorités sont formelles : il n'y a pas de risque de transmission à l'homme, le virus ne concerne que les cochons et les sangliers.

Le JT
Les autres sujets du JT
La peste porcine africaine est une maladie pour laquelle il n\'existe ni vaccin ni traitement.
La peste porcine africaine est une maladie pour laquelle il n'existe ni vaccin ni traitement. (MARTINE BRÉSON / FRANCE-BLEU 107.1)