Cet article date de plus d'un an.

Le ministre de l'Agriculture annonce le lancement d'une mission sur l'abandon des animaux de compagnie

Didier Guillaume a par ailleurs affirmé que la castratation à vif des porcelets serait interdite d'ici la fin 2021.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, le 30 octobre 2019 à la sortie du palais de l'Elysée, à Paris.  (LUDOVIC MARIN / AFP)

Elle sera lancée "dans les jours qui viennent". Didier Guillaume, le ministre de l'Agriculture, a annoncé dimanche 17 novembre lors de l'émission "Le Grand Jury", diffusée sur RTL, Le Figaro et LCI, qu'il allait lancer une mission parlementaire sur les abandons d'animaux de compagnie.

"Il est absolument scandaleux d'abandonner plus de 100 000 animaux de compagnie par an, chiens ou chats, dont une grande partie est euthanasiée, et dont l'autre heureusement est accueillie par des bénévoles", a-t-il déclaré. La mission, qui rendra un rapport dans les six mois, devra dire "quelle est la situation exactement aujourd'hui".

Lors de cet entretien, le ministre de l'Agriculture a également annoncé l'interdiction, fin 2021, de la castration des porcelets à vif"On verra la décision qui sera prise" sur la manière dont il faudra castrer, "mais fin d'année 2021, on arrêtera la castration des porcelets à vif, il faudra faire autre chose, il faudra une anesthésie", a-t-il poursuivi. Didier Guillaume avait déjà indiqué fin octobre que le broyage des poussins, "qui aujourd'hui n'est plus supportable", devrait être interdit fin 2021.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.