La pratique du bio intensif dans l'Hérault

Chaque jour en France, 21 fermes bio sont créées. Parmi elles, il existe celles qui pratiquent le bio intensif. Il s'agit d'une toute nouvelle génération d'agriculteurs.

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Dans l'Hérault, sur les hauteurs de Lodève, à Soumont, existe une exploitation agricole presque comme les autres, celle de Jean-François Cavalier, un ex-informaticien reconverti au maraîchage bio. Mais à y regarder de plus près, c'est une succession de légumes très millimétrée. Ici, rien ne se fait au hasard. Comme par exemple avec ses poireaux collés serrés.

Gagner du temps et de la place

Gagner du temps et de la place, tout optimiser, voilà la recette. Une vingtaine de légumes sur seulement 3,5 hectares, c'est la moitié d'une surface normale. Pour démarrer, Jean-François a investi 30 000 euros. Mais ici, pas de tracteur ni de pesticides, il utilise juste des outils et de l'huile de coude. Depuis un an, il vend sa production au marché de Lodève et, selon lui, le système est rentable. Planter très serré et n'utiliser ni engrais chimiques ni engin mécanique, c'est une méthode inspirée des maraîchers parisiens du XIXe siècle.

Le JT
Les autres sujets du JT