L'année 2015, bonne ou mauvaise année pour les récoltes ?

La sécheresse de ces dernières semaines n'aura pas eu le même résultat pour tous les secteurs agricoles. France 2 fait le point.

FRANCE 2

Ces dernières semaines, de nombreux agriculteurs ont fait état de leurs récoltes ruinées par la sécheresse. Dans le même temps, cette sécheresse excessive a donné le sourire aux céréaliers, comme les producteurs de blé par exemple. Le point avec la journaliste Lorraine Gublin.

"Les récoltes ne sont pas encore terminées, mais pour certaines grandes cultures, les prévisions sont plus optimistes que prévu. Pour le blé, les rendements seront très bons. Pour l'orge aussi. Ils devraient dépasser les 12 millions de tonnes contre 11,7 millions l'an passé. La surprise vient du nord de la France. Là-bas, les réserves en eau étaient très bonnes, la sécheresse a eu un impact modéré (...)", explique la journaliste. 

Trop de melons

De son côté, le maïs n'a pas cette chance. "Les prévisions sont pessimistes. Il n'y a pas eu une très belle floraison. Les maïs sont encore de petite taille. On s'attend à une mauvaise année", poursuit Lorraine Gublin. Pour les fruits et légumes, le constat est variable. Le melon s'en sort bien...côté consommateur. "Les fortes chaleurs du mois de juillet ont donné de gros volumes, au grand dam des producteurs qui ont énormément de mal à écouler toute leur production à de bons prix", explique la journaliste. Le chou, lui a beaucoup souffert de la sécheresse, il faudra s'attendre à un rendement plus faible.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Parmi les principaux fruits et légumes concernés figurent les carottes, les tomates et les pommes.
Parmi les principaux fruits et légumes concernés figurent les carottes, les tomates et les pommes. (HOUIN / BSIP / AFP)