Hautes-Alpes : les attaques de loup radicalisent les éleveurs

Les attaques de loup qui déciment des troupeaux ont provoqué la colère des éleveurs dans les Hautes-Alpes. Certains ont manifesté mercredi 28 août.

FRANCE 2

La situation se tend dans les Hautes-Alpes au sujet du loup. Des éleveurs dénoncent des attaques répétées sur leurs troupeaux et se radicalisent, réclamant le droit de tirer sur l'animal sauvage. Devant les grilles de la préfecture, à Gap (Hautes-Alpes), certains ont projeté du lisier et installé un blocage mercredi 28 août. "Cette année on est presque à 700 brebis tuées dans le département. C'est 200 de plus que l'année dernière à date égale", assure Édouard Pierre, secrétaire général des Jeunes agriculteurs.  

Menaces de tirer sur les loups 

La dernière attaque massive a eu lieu la semaine précédente, causant la mort de 97 brebis tombées d'une falaise. L'éleveur installé depuis quelques mois a perdu la moitié de son troupeau. "Ce sont toutes des brebis qui allaient faire l'agneau début septembre (...) C'est catastrophique", confie Quentin Gueydan, éleveur. Dans une vidéo, neuf personnes cagoulées et armées menacent de tirer sur le loup.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un loup aperçu dans le nord de l\'Allemagne, le 27 juin 2019.
Un loup aperçu dans le nord de l'Allemagne, le 27 juin 2019. (PATRIK STOLLARZ / AFP)