Fuite de pétrole en Île-de-France : Total promet de rendre les terres "dans l'état où elles étaient avant la pollution"

Le groupe pétrolier a présenté ses excuses après la fuite survenue lundi 25 février dans les Yvelines.

La compagnie pétrolière promet également d\'indemniser les agriculteurs touchés, ici à Autouillet le 25 février 2019.
La compagnie pétrolière promet également d'indemniser les agriculteurs touchés, ici à Autouillet le 25 février 2019. (VIRGINIE WEBER / MAXPPP)

Après la fuite de 900 mètres cubes de pétrole provenant d'un pipeline reliant Le Havre (Seine-Maritime) à Grandpuits (Seine-et-Marne), Total annonce que les travaux de dépollution devraient durer plusieurs mois, "peut-être six", rapporte France Bleu Paris, jeudi 28 février.

Trois communes des Yvelines sont touchées par cette fuite : Vicq, Boissy-sans-Avoir et Autouillet. La fuite a été arrêtée mardi, a indiqué la préfecture des Yvelines.
François de Rugy, ministre de la Transition écologique, a assuré, mercredi, que les opérations de dépollution seront longues et "entièrement à la charge de Total".

La compagnie pétrolière, après avoir présenté des excuses, promet de "tout rendre dans la même état qu'avant" et d'indemniser les deux agriculteurs touchés. Malgré ces promesses, les agriculteurs et les riverains sont inquiets, précise France Bleu Paris.