Fruits de l'été : la pêche du Roussillon

C'est le deuxième fruit cultivé en France, juste après la pomme. Direction le Roussillon, dans les vergers, près de Perpignan. 

France 2

Sur le marché de Saint-Cyprien, il est un fruit dont les touristes sont particulièrement friands : la pêche. Mais avant d'arriver sur les étals, il faut la récolter. Chaque jour, pendant tout l'été, les fruits sont cueillis à la main. Pour Michel Dalmer arboriculteur dans les Pyrénées-Orientales, la récolte, c'est le fruit du travail de toute une année. Vu la météo printanière, il avoue cette fois avoir eu de la chance en passant entre les gouttes. Résultat : "un arbre comme celui-ci peut faire une trentaine de kilos sur une année", explique-t-il. 

Transformation en nectar ou confiture

Les pêches mûres à point sont vendues sur les marchés locaux, mais la majorité des fruits ira dans la grande distribution, alors impossible de cueillir trop mature. Chaque jour, quatre à cinq tonnes de pêches sont récoltées ici. Direction la coopérative : 70 producteurs livrent leurs pêches et leurs nectarines tout l'été. Il faut les trier selon leur poids, mais aussi leur qualité. Une machine va automatiquement écarter les fruits qui ne correspondent pas aux critères de sélection. Plus d'un fruit sur cinq a ainsi du mal à trouver des débouchés. Des arboriculteurs ont décidé de transformer eux-mêmes leurs fruits abîmés en confitures ou nectars.

Le JT
Les autres sujets du JT