Foires aux vins : que valent les vins nature ?

Que penser des vins nature ? C'est un marché de niche qui gagne du terrain chez votre caviste ou dans votre supermarché. Un millier de vignerons revendique de travailler la terre autrement. Mais contrairement au bio, il n'y a pas de label et donc pas de contrôle. 

France 3

Une robe dorée, des arômes de fruits et de tilleul... En apparence, rien ne le distingue d'un autre vin blanc de Touraine, à un détail près : lui est un vin nature. Nouvelle philosophie ou concept marketing ? Quelle différence avec le vin bio ? Pour comprendre sa particularité, il faut se rendre à Montlouis-sur-Loire (Indre-et-Loire), dans les vignes que Lise Jousset surveille de près à l'approche des vendanges.

Certains producteurs de vin nature s'imposent plus de règles que dans le bio

Ici, comme dans les exploitations en bio, les pesticides sont bannies. "On n'utilise aucun produit de synthèse pénétrant. C'est-à-dire pas de produits qui rentrent dans la plante", précise la viticultrice. Mais, pour produire son vin nature, elle s'impose davantage de règles que dans le bio. La première règle, c'est le respect des sols. Ici, pas de machine, cette ancienne sommelière laboure avec un cheval. La seconde règle est d'éviter au maximum les sulfites dans les cuves.

Le JT
Les autres sujets du JT
(FREDERICK FLORIN / AFP)