États-Unis : la Californie sévèrement frappée par la sécheresse

Publié
États-Unis : la Californie sévèrement frappée par la sécheresse
France 2
Article rédigé par
A.Vahramian, T.Donzel, J.Walker, L.Setyon - France 2
France Télévisions

En Californie, où sont cultivés deux tiers des fruits d'Amérique, les arbres sont aujourd'hui arrachés, par manque d'eau. Un crève-cœur pour les agriculteurs, bien que la sécheresse soit également liée à leur culture intensive. 

Dans le ranch de John Guthrie, en plein centre de la Californie, les terres sont frappées par la sécheresse. "Je n'ai jamais vu cette réserve d'eau asséchée au mois de mai, jamais. Chaque goutte d'eau qui est tombée a été absorbée par le sol." Dans les montagnes de la Sierra Nevada, les vaches cherchent l'ombre, et le fermier a dû vendre un quart de son troupeau, par manque de nourriture. 

L'eau est pourtant indispensable dans la vallée de Tulare (Californie), qui vit d'agriculture. Oranges, pêches, pistaches, deux tiers des fruits d'Amérique poussent ici, tout comme 80% des amandes consommées dans le monde. Or, depuis plusieurs semaines, les champs d'amandiers ont des allures de cimetière. Daniel Hartwig, faute de pouvoir irriguer ses arbres, est contraint de les abattre. Une machine va arracher 5 000 arbres, soit 15% de la production d'amandes. C'est la première fois que l'exploitation doit s'y résoudre par manque d'eau, malgré des arbres "dans la force de l'âge".

Agriculture intensive 

Alors dans la vallée, les agriculteurs forent des puits, pour pomper les nappes phréatiques. Aucune limite n'est fixée quant au nombre de puits, ni sur la quantité d'eau que les fermes peuvent pomper. La sécheresse est-elle accentuée par l'agriculture intensive ? C'est ce que craint Rebecca Jacques Quintana, une habitante de Tulare cernée par les champs. "Ils pompent toute l'eau !", témoigne-t-elle. Devant les maisons, des jerricans d'eau potable ont été fournies par la mairie, car l'eau est imbuvable. "Cette vallée, c'est le ground zéro de l'eau contaminée par les pesticides", peste Rebecca. "Ce que vit cette vallée de Californie présage ce que vont connaître les autres régions qui nourrissent le monde. Un tiers d'entre elles seront touchées par la sécheresse et le changement de climat", conclut la journaliste Agnès Vahramian. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.