"Est-ce qu'on arrache vraiment les dents des porcs ?" : le numéro de téléphone "Allô la terre" lancé par des agriculteurs a déjà reçu 60 appels

Le collectif à l'origine du numéro cherche à renouer le dialogue avec les consommateurs. 

Une exploitation agricole. (Illustration). 
Une exploitation agricole. (Illustration).  (JEAN-LUC FL?MAL / MAXPPP)

"Je me pose pas mal de questions", lance au téléphone une femme. Elle vient de composer le numéro "Allô la terre" lancé par un collectif d'une centaine d'exploitants d'Ile de France. Via le 0805 382 382, ils répondent aux inquiétudes du public sur le métier et ses pratiques. L'objectif est de rassurer sur les réalités du métier et renouer le dialogue. 

Six heures d'échanges en une journée

Jérôme Regnault, céréalier et coordinateur de la ligne répond aux différentes interrogations, notamment sur le supposé arrachage de dents de porcs dans les élevages. "Ce n'est pas vrai. C'est des choses qui ont pu se faire il y a très longtemps", rassure-t-il. Le coordinateur est satisfait des premières heures de cette ligne téléphonique. Pour sa première journée de fonctionnement, 60 appels ont été reçus pour plus de six heures d'échanges entre appelants et agriculteurs.

Nous, on a besoin de sentir qu'on est soutenus et eux ont besoin d'être rassurés sur nos métiersJérôme Regnaultà franceinfo

Jérôme Regnault n'a pas reçu d'insultes, s'amuse-t-il. S'il s'attend parfois "à un défouloir", il rencontre, indique-t-il, "surtout de la curiosité et de l'échange". Pour l'instant, seuls des agriculteurs d'Île-de-France répondent au bout du fil. Le collectif aimerait élargir son réseau et le coordinateur lance à cet égard un appel à candidatures. "Pour mes collègues qui ont le nez dans le guidon et qui manquent de ces encouragements, ça leur fera du bien", conclut-il. 

Le reportage de Gaële Joly
--'--
--'--