Cet article date de plus de cinq ans.

Environnement : la migration des oiseaux, casse-tête des agriculteurs

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Environnement : la migration des oiseaux, casse-tête des agriculteurs
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

C'est vers la mi-octobre que les grues cendrées décident de quitter les bords du lac de Der, près de la Marne, à la recherche de chaleur. Un phénomène gracieux à observer, mais qui peut constituer un calvaire pour les agriculteurs.

700 grues cendrées se sont donné rendez-vous au bord du lac de Der, dans la Marne, en cette mi-octobre, avant de débuter leur migration. Tous les matins depuis une semaine, des dizaines d'entre elles se lancent dans ce long périple, à la recherche de chaleur. Un charmant spectacle qui irrite pourtant Bruno Jacquet, agriculteur à Ceffonds. Et pour cause, ces majestueux oiseaux ont choisi son champ comme salle à manger.

Plus de 300 espèces

Chaque année, ce sont plusieurs parcelles qui sont détruites par les grues. Seule solution pour les agriculteurs : tenter de faire fuir les volatiles. Cependant, le lac du Der est désormais reconnu comme l'un des dix meilleurs sites ornithologiques au monde, avec plus de 300 espèces. Le départ des grues cendrées, ces grands oiseaux de plus de 2m d'envergure, reste l'un des plus beaux spectacles en cette période de l'année.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.