Darjeeling : la ville indienne des thés

Publié
Darjeeling : la ville des thés
Article rédigé par
A. Forget, U. Cailloux, M. Boyer - France 2
France Télévisions

La ville indienne de Darjeeling est entourée de plantations de thé cultivées à la main. Elle accueille de vieux temples bouddhistes, et même un train à vapeur.

Bâtie le long des crêtes, sur les contreforts de l’Himalaya, Darjeeling, citée au nom mythique, surgit à plus de 2 000 mètres d’altitude. La ville indienne est entourée de plantations de thé, c’est à elles qu’elle doit sa renommée. "Venez ici, il y a plein de feuilles par-là", indique une cueilleuse à ses collègues. Sur ces pentes escarpées, de mars à novembre, des femmes récoltent des feuilles qui produiront du thé de Darjeeling. Un travail qui ne se fait qu’à la main.

"Le champagne du thé"

"On ne cueille que les deux feuilles du haut et le bourgeon (...) ce sont eux qui donnent le meilleur thé", explique Indira Chetti. Cultivé en altitude, le thé de Darjeeling est l’un des meilleurs au monde. Il est d’ailleurs protégé par une appellation d’origine contrôlée. "Ce thé a un goût unique, différent des autres. C’est pour ça qu’on le surnomme le champagne du thé", assure Tarun Lama, producteur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.